CEF n°1 Antiparasitaire

119,00 TTC

Noté 4.7 sur 5

CEF N°1 Chasse aux parasites.

3 en stock

Poids 67 g
Dimensions 115 × 95 × 18 mm

Description

Le CEF n°1, connu aussi sous le nom de « Plaque de Koltsov Antiparasitaire », « Chasse aux parasites » ou encore « FSC Antiparasite » contient notamment la polarisation de 170 plantes. Il est conçu pour exercer une action globale sur l’ensemble de l’organisme.

Ce CEF est d’énergie yang. Il se porte le matin et jusqu’en milieu d’après-midi. On l’associe en général au CEF n°2.

Propriétés

Il favorise en outre :

  • Protection de la pollution électromagnétique
  • Augmentation de l’énergie et rééquilibrage de l’aura
  • Meilleure résistance et meilleure adaptabilité des personnes aux facteurs négatifs de leur environnement

Indications

Adapté à un usage général : enfant, adulte

Structuration

Temps de structuration : 5 mn

Composition

Ce CEF contient la polarisation de nombreuses plantes, eaux de sources ainsi que le canal Tchaian de la Théurgie cosmique de Maya.

Particularité

Il est conseillé d’utiliser ce CEF en parallèle du CEF n°2 Détox. 

Ces produits pourraient vous intéresser

Faites-nous part de votre expérience

Noté 4.7 sur 5
Moyenne sur 3 commentaires : 4.7
Excellent67%
Très bien33%
Moyen0%
Médiocre0%
Nul!0%

Votre avis est important pour nous. Pour 10 avis qualifiés, envoyés avec le même email, gagnez 10% de réduction sur votre prochaine commande. Un code promo vous sera envoyé sur votre adresse email, utilisable une seule fois et valable un an à réception. Offre non cumulable avec d’autres codes promo.

Les avis doivent porter sur les produits. Pour toute question ou remarque liée au contenu du site ou à votre commande, utilisez le formulaire de contact. 

Noté 4 sur 5
13 février 2020

Un peu dubitatif au début, je dois reconnaître avec un peu de recul que je suis moins sensible aux petits virus occasionnels. Peut-être que mon système immunitaire a effectivement été renforcé. Je vais continuer et je vous écrirai un nouveau message dans quelques mois.

Marc S
Noté 5 sur 5
6 septembre 2018

J’utilise les CEF n°1 et n°2 depuis plus d’un an. Aucun rhume cette année ! Peut-être une coïncidence ? Je pose les correcteurs (le 1 du matin jusqu’à 16h et le 2 le reste du temps) sur tout ce que je bois, sous mes salades et tous les plats contenant beaucoup d’eau. Je les attache aussi au robinet de ma douche (bon, là, c’est clairement moins pratique, il faudrait que l’inventeur invente un clips plus adapté à un tuyau de douche, car les élastiques, c’est du bricolage). Je les utilise également pour ma recharge énergétique 5 mn matin et soir. Merci à Serguei Koltsov d’avoir mis au point ces correcteurs ! Je pense que je vais en tester d’autres.

Brigitte S
Noté 5 sur 5
9 août 2018

Super ! Le correcteur n°1 est un produit antiparasitaire et antivirus. Depuis un an que j’utilise le 1 et le 2 (son complément détox), je ne suis plus jamais malade. Plus jamais un petit rhume ou autres petits désagréments. Merci M. Koltsov pour cette formidable invention.

Cobra B

Les CEF ne peuvent pas être utilisés pour remplacer un traitement médical prescrit par votre médecin, et ce quelle que soit l’éventuelle pathologie du consommateur. Nous rappelons que le retard d’instauration d’un traitement de médecine conventionnelle peut entraîner une perte de chance de guérison ou d’amélioration d’une pathologie grave.

Bien que certifiés et enregistrés par le Ministère de la Santé de Russie, les CEF ne sont pas reconnus comme dispositifs médicaux par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament en France. Les CEF sont considérés comme des dispositifs complémentaires améliorant le bien-être et facilitant le développement personnel.

L’aspect des coques plastiques peut varier légèrement selon les stocks et selon les contraintes de production du fabricant. Ainsi, le sticker sur le boitier, les couleurs ou les fontes peuvent varier légèrement mais la plaque de résine ferromagnétique interne reste identique.

La société Green Nature se dégage de toute responsabilité quant au contenu de tous les sites vers lesquels elle renvoie et dont elle n’est pas l’éditrice.